Renforcement du contrôle sur l’importation du sel au cordon douanier.

104

Dans le cadre de la lutte contre les Troubles Dus à la carence de l’Iode (TDCI) par la consommation du sel adéquatement iodé, l’importation du sel en République du Bénin doit désormais faire l’objet d’un contrôle systématique plus étroit au cordon douanier.

Cette instruction a été donnée par le Directeur Général des Douanes et Droits Indirects à tous les chefs d’unité, au travers de la Note de service  n°3442/DGDDI/DLRI du 13 octobre 2017, en vue d’appuyer les agents de contrôle mandatés par la Direction de l’Alimentation et de la Nutrition Appliquée (DANA) dans l’application correcte et diligente de ladite mesure.

Celle-ci fait suite à l’application des dispositions de l’arrêté conjoint n°422 MAEP/MS/MCPME/MCAATMEF/DC/SGM/DANA/SA du 06 août 2013, fixant les conditions de production , d’importation, de commercialisation et d’utilisation de sel iodé en République du Bénin, renforcé par la décision du Relevé n°29 prise par le Conseil des Ministres en sa séance du 06 septembre 2017.

A cet effet, le Conseil a instruit le Ministre de la santé de faire participer ses Directeurs Départementaux et Médecins Coordonnateurs de Zones Sanitaires aux manifestations de sensibilisation des populations sur la qualité du sel propre à la consommation et au contrôle systématique du sel aussi bien importé que produit localement. Il s’ensuit alors que le sel iodé ne sera mis à la consommation qu’après un contrôle préalable normatif des services techniques compétents des Ministères en charge du Commerce, de l’Agriculture et de la Santé.

NdS n° 3442 DGDDI DLRI

ARRETE INTERMINISTERIEL N° 481 MAEP MS MC MEF …. porta

Note de service n° 488 MAEP SGM DANA SSPAN Se

EXTRAIT DU RELEVE N° 29 DU CONSEIL DES MINISTRES DU 06 SEPT 2017

C.com