Le transit  en République du Bénin est dorénavant soumis à un système électronique de suivi des marchandises.

Cette information a été portée par le Directeur Général des Douanes et Droits Indirects au travers de la Note de Service n°380/DGDDI/DLRI et de la circulaire n°3507/DGDDI/DLRI du 08 novembre 2017, conformément aux prescriptions de l’Arrêté n°335/MEF/DC/SGM/DGDDI/400SGG17 du 31 octobre 2017, portant opérationnalisation du volet suivi électronique du transit du Programme de Vérification des Importations(PVI).

Le lancement des activités du tracking s’inscrit dans la droite ligne des recommandations de la Convention de Kyoto Révisée(CKR), de l’Accord Général sur les Tarifs Douaniers et le Commerce (GATT) ainsi que de l’Accord sur la Facilitation des Echanges (AFE). Ces dernières interdisent toutes mesures visant à ralentir la livraison rapide  des marchandises en transit, tout en prônant l’utilisation maximale des technologies informatiques et la réduction maximale des contrôles douaniers.

Ainsi, le système électronique de suivi installé pour le compte  de l’Administration des douanes, permettra à ses services compétents de suivre à distance et en temps réel les cargaisons en transit, durant leur trajet entre le bureau de douane de départ et celui de destination.

En conséquence, le Directeur Général a invité tous les chefs d’unités ainsi que tous les partenaires, en l’occurrence ceux des frontières concernées, à une franche collaboration avec la Société Bénin Control SA  et à un respect scrupuleux de la procédure établie à cet effet qui a fait l’objet de plusieurs séances de sensibilisation initiées conjointement par les deux structures.

NOTE DE SERVICE TRACKING

NOTE CIRCULAIRE TRACKING

ARRETE TRACKING

C.Com…