Instauration d’un Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC) au Port de Cotonou.

2961

Toute cargaison débarquée ou embarquée désormais au port de Cotonou doit être couverte par un BESC.

Cette information a été portée par le Directeur Général des Douanes et Droits Indirects au travers de la Note de Service n° 4021/DGDDI/DLRI du 22 novembre 2017, conformément à l’Arrêté n°077/MIT/DC/SGM/PAC/CTJ/SA, portant instauration d’un Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC) en République du Bénin.

L’usage du BESC est en conformité avec l’esprit de l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges, du fait de la transmission quasi instantanée des informations et des documents aux autorités douanières et portuaires du pays de destination, bien avant l’arrivée des navires. Le BESC permet à destination d’initier une analyse de la cargaison, de définir un niveau de sécurisation des navires au préalable avant leur arrivée, d’augmenter la préservation des ports contre une attaque terroriste et de mettre en place un meilleur contrôle de la valeur de la marchandise et du fret.

En conséquence, le BESC étant devenu un élément de recevabilité de toute déclaration en douane, le Directeur Général a invité tous les chefs d’unité à l’application stricte et rigoureuse de cette nouvelle disposition.

NOTE DE SERVICE N°4021 DGDDI DLRI

ARRETE ANNEE 2016 N°077 MIT DC SGM

C.Com…….