SYSTÈME DE MANAGEMENT DE QUALITE À LA DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS: Audit de surveillance en prélude à la migration de la VERSION 2008 à la version 2015.

160

La Direction Générale des Douanes et Droits Indirects, dans le cadre de sa modernisation, s’est inscrite dans la démarche qualité afin d’améliorer ses performances en toute transparence.

Ainsi, depuis Juillet 2017, après l’audit de certification réalisé par le Cabinet DEKRA, cabinet de renommé international basé à Paris en France, l’Administration des douanes du Bénin a été certifiée aux normes ISO selon la norme ISO 9001 : 2008.

Une année après cette certification, elle subit depuis ce mercredi 12 septembre 2018, un audit de surveillance de trois (03) jours à la fin duquel l’Administration des douanes pourrait migrer vers la version 2015 de la norme ISO 9001. Ce nouveau statut lui donnera des avantages tels que (i) la reconnaissance internationale du savoir-faire de l’organisme ; (ii) la crédibilité auprès des bailleurs et autres PTF et (iii) une meilleure adhésion du personnel.

La réunion d’ouverture de l’audit de surveillance a connu la participation de tous les pilotes de processus accompagnés de leurs co-pilotes. Cette séance a permis de valider le plan d’audit, de rappeler les règles d’audit et de vérifier les données de l’offre.

Il faut rappeler que la finalité du processus pour l’Administration des douanes se résume à fournir à ses clients un service conforme aux missions et finalités confiées aux douanes béninoises par le Ministère de tutelle. Il s’agit pour l’Administration de retrouver un modèle d’organisation capable de l’accompagner dans l’atteinte de ses objectifs et ceci de façon structurée et qui garantit la conformité aux exigences applicables à son secteur.

Par ailleurs, il est à noter que la mise en œuvre du processus a permis à l’Administration des douanes du Bénin de :

  • renforcer son organisation du travail;
  • renforcer le leadership de la direction ;
  • instaurer le contrôle permanent de la conformité des livrables ;
  • effectuer l’évaluation systématique des performances ;
  • mettre en place une cartographie des risques ;
  • améliorer le système de communication ;
  • assurer la continuité du service par une gestion optimale des ressources ;
  • gérer efficacement les ressources humaines.

A l’issue de cette réunion d’ouverture, l’audit proprement dit a débuté par le processus Management global.

C COM….