Malgré la lutte farouche engagée contre les produits pharmaceutiques contrefaits par le Dg des douanes, le Colonel Charles Inoussa SACCA BOCO et son équipe, le fléau a la peau dure.

Il s’agit de deux cents (200) cartons de faux médicaments appréhendés par le service des douanes de Comé.

En effet, c’est au cours de l’exécution d’un service régulièrement côté par le chef d’unité et en exploitation d’un avis de fraude que  les agents du service d’intervention rapide du mono-Couffo, ont intercepté à hauteur de Adjaha (village situé dans la commune de Comé sur le tronçon Cotonou- Hillacondji), aux environs de 16 heures 45 minutes, le véhicule Toyota Avensis, immatriculé BJ 2579 RB, transportant des cartons de chaussures.

Un contrôle minutieux dudit véhicule au siège de l’unité a permis de dénombrer dans des cachettes spécialement aménagées d’une part, et dans les emballages des chaussures d’autre part ,deux cents (200) cartons de faux médicaments soigneusement dissimulés.

Une requête est adressée au Président du tribunal de première instance de Lokossa en vue de l’obtention d’une ordonnance de confiscation et d’autorisation de destruction desdits produits.

 

DGDDI.COM